Pour revêtir le sol de la maison, on a le choix entre plusieurs types de sols. Les plus appréciées sont le parquet et le carrelage. Parfois, il est difficile de déterminer lequel est meilleur pour telle ou telle pièce de la maison. Heureusement, on peut utiliser les deux à la fois, en optant pour la transition de sol. Voici alors quelques astuces pour y arriver et gagner en originalité dans sa décoration d’intérieur.

Miser sur un sol déstructuré

Le but de la transition de sol est de donner une apparence déstructurée dans les pièces de la maison. La position du parquet et du carrelage est donc installée de manière aléatoire, donnant un aspect assez fantaisiste à l’ensemble. On s’amuse alors à jouer avec les formes, les couleurs pour créer des contrastes osées et originales.
La base de la transition de sol est d’avoir un parquet en premier lieu. C’est par la suite que celui-ci va être découpé et que les carreaux seront installés à leur place. Les lames du parquet seront donc changées en carreaux. Pour que l’effet soit le plus naturel possible et que la séparation soit invisible, il faudra choisir un joint assez fin.

Des idées de transition du sol

Pour donner une meilleure idée d’une belle transition de sol à adopter chez soi, voici quelques exemples tout aussi inspirants les uns que les autres. Dans une cuisine blanche par exemple, la transition parquet carrelage donne de la personnalité à la décoration. On choisit alors des carreaux hexagones aux couleurs fraiches, mélangés à un parquet en bois clair.
Pour un aspect plus monochrome, on peut opter pour des carreaux noirs et blancs à effet ciment. Ceux-ci seront posés tels des confettis au milieu du parquet pour jouer dans l’élégance. Le bois ici encore sera clair pour que l’ensemble ressorte bien.

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.