Aujourd’hui, les maisons doivent répondre à des normes de construction, notamment en matière de consommation énergétique. Sur ce, deux termes reviennent souvent : la RT 2012 et la maison passive. Mais quels sont exactement les liens entre les deux ?

La RT 2012

Avant la construction d’une maison neuve, il est obligatoire de réaliser une étude thermique. Celle-ci permet de savoir si la construction est bien en accord avec la RT 2012 qui est une réglementation imposée aux maisons neuves. Lors de cette étude, les éléments qui consomment de l’énergie seront analysés de manière plus approfondie. L’étude va se concentrer sur l’isolation, la circulation de l’air, les appareils électroménagers, etc. Elle doit être effectuée par un bureau d’étude. Lors de son intervention, l’expert va utiliser plusieurs instruments pour mesurer le niveau de déperdition de la chaleur des parois du logement, le chauffage, la ventilation et bien d’autres encore. Une fois l’étude terminée, il va vous fournir un rapport détaillé et des recommandations concernant les travaux. Le coût de la prestation peut aller jusqu’à 2 000 euros.

La particularité des maisons passives

Il ne s’agit pas d’une norme, mais plutôt d’un concept. Une maison est dite passive quand sa consommation d’énergie primaire est inférieure à 15 kWh/m2/an. Pour atteindre cet objectif, la production d’énergie doit reposer sur l’utilisation des ressources naturelles comme le soleil et l’air. La construction d’une maison passive requiert l’instauration d’une bonne isolation, une meilleure étanchéité à l’air, des fenêtres isolantes ainsi qu’un système de ventilation à double flux. Il est impératif de vous référer aux conseils d’un cabinet spécialisé dans les études RT 2012 si vous songez à transformer votre habitation en maison passive. Un tel cabinet mettra son expertise à votre disposition pour réaliser au mieux vos exigences.

La relation entre RT 2012 et maison passive

Il faut savoir que la RT 2012 impose à toute construction neuve une consommation énergétique inférieure à 50 kWh/m2/an. Ainsi, les études thermiques effectuées sur une maison à construire doivent mettre en exergue les conditions qui permettent d’atteindre ce niveau de consommation. En ce qui concerne la maison passive, la consommation d’énergie primaire est inférieure à 15 kWh/m2/an. Une construction passive répond donc à la norme RT 2012. L’atteinte de cet objectif nécessite toutefois des études plus poussées, ce qui est souvent loin d’être simple. Il est important de savoir que la RT 2012 sera bientôt remplacée par la RE 2020 qui s’appuie davantage sur le concept de la maison passive.

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.